Carnet Birmanie

Carnet de voyage en BIRMANIE par Philippe BICHON. Récit de 3 semaines seul en Birmanie avec croquis, aquarelles et témoignages.

Carnet de route Birmanie Philippe Bichon

Carnet de route Birmanie 4 pages

format 17×22 cm
144 pages couleur
22 € (+ 4 € de participation aux frais d’envoi)

Payez par virement ou chèque
(RIB IBAN à consulter ici)
Remplissez et joignez ce bon de commande 
Ou
Payez en ligne par Carte Bleue ou Paypal en cliquant sur ce bouton


(indiquez moi par mail les prénoms pour les dédicaces)

Dans une édition très fidèle au carnet original, je partage mon récit «brut de voyage» avec ce septième carnet de route entièrement réalisé sur place (texte et illustrations). Pour un confort de lecture, le texte a été retapé avec une police manuscrite proche de mon écriture. La spontanéité de mes croquis, aquarelles, récit et témoignages écrits en différents alphabets de la main des personnes rencontrées, transporte aussitôt le lecteur sur mes pas.

Si la Birmanie semble aujourd’hui partie sur une bonne voie d’ouverture, la situation était tout autre en 2006. Aung San Suu Kyi, la figure emblématique de la lutte pour la démocratie, était toujours assignée à résidence et les voyages touristiques dans le pays n’étaient pas vraiment encouragés. Le peuple étant privé d’ouverture sur le monde, je trouvais alors injuste de les enfermer encore plus en ne leur rendant pas visite, et la façon dont je voyage ne devait pas trop enrichir la junte au pouvoir… Maintenant que la situation évolue, les voyages dans le pays vont se multiplier, je suis donc particulièrement heureux de partager le mien avec vous. Mon carnet de route vous offre un regard sur ce pays d’Asie du Sud-Est qui a conservé son authenticité et son histoire. 

Je tiens quotidiennement un journal décrivant mes journées, y consigne mes impressions, les anecdotes… Je demande aux personnes croisées de m’écrire quelques phrases. Cela me permet d’immortaliser toutes mes rencontres avec autant de témoignages écrits dans une multitude de langues et d’alphabets. L’alphabet birman étant particulièrement gracieux, tout en rondeur. Les artistes réalisent parfois un dessin sur mon carnet et souvent ceux-ci me tirent le portrait. 

En 3 semaines, j’ai rempli 1 carnet constitués 8 cahiers Canson de 16 pages 125 g de 17 x 22 cm. Inspiré par ce pays, j’ai réalisé près de 60 dessins sur le vif : croquis au feutre noir ou aquarelle. J’ai fait relier le carnet le dernier jour à Rangoon par un petit artisan.  

Le carnet une fois de plus fut un formidable passeport tout au long du voyage, pour favoriser la rencontre et l’échange. Souvent le dessin m’aura amené à pénétrer l’intimité des locaux, délaissant l’étiquette de touriste pour venir partager quelques instants avec des gens touchants.

«On n’est pas dans un de ces beaux livres sur papier glacé à la maquette et au calibrage professionnels, mais bien dans le carnet de route encore plein de sable d’un amoureux du voyage ; un ami qui vous aurait prêté pour un temps ses précieuses notes, uniques et personnelles».
Libération – nov. 2014

Extrait :

« Puis je me rends à pied sans tarder à la Shwedagon, la pagode d’or, qui, au fur et à mesure de ma progression, se révèle vraiment impressionnante. Je choisis l’escalier sud, gardé par 2 magnifiques chinthes. L’immense escalier est entièrement couvert. De part et d’autre des marches s’échelonnent les boutiques de «bondieuseries» : des bouddhas par milliers, de toutes tailles, et des reproductions de la pagode. Les gens sont très sympas et très souriants. De nombreuses femmes et jeunes filles ont les joues peintes au thanaka. La pénombre de cet escalier que l’on gravit pieds nus crée une atmosphère particulière, puis, tout en haut sur l’esplanade de marbre, c’est le choc. La pagode apparaît, étincelant de ses 60 tonnes d’or, entourée de dizaines de petits pavillons, les zedi, tout aussi miroitants sous le soleil. Il y a beaucoup de monde aujourd’hui, car c’est dimanche, mais aussi un jour férié et un jour saint – comme me l’explique Surya, un moine que je viens de rencontrer. Je ne sais où donner de la tête, le spectacle est partout ! Des gens se prosternent devant l’énorme édifice, d’autres allument des bougies ou de l’encens, d’autres encore mangent… Il y a beaucoup de moines, de tous âges. J’ai de la chance, il ne pleut pas. Le soleil est là, voilé, et bien que le ciel ne soit pas bleu, la vision est tout de même magnifique et ces centaines de flèches dorées dressées vers les nuages sont fantastiques. L’astre solaire finit par se montrer et ça commence à cogner. Entre le marbre au sol et tout cet or, la réverbération est aveuglante. »

Carnet de route Birmanie – Philippe Bichon

La composition des pages respecte au mieux le carnet original : 

Carnet publié
previous arrow
carnet-edite-birmanie-29
carnet-edite-birmanie-4
carnet-edite-birmanie-54
carnet-edite-birmanie-52
carnet-edite-birmanie-50
carnet-edite-birmanie-34
carnet-edite-birmanie-32
carnet-edite-birmanie-40
carnet-edite-birmanie-31
carnet-edite-birmanie-16
carnet-edite-birmanie-end
next arrow

Pour un confort de lecture, le récit a été retapé avec une police manuscrite proche de mon écriture, au nom prédestiné : Philippe !
Un numéro renvoie à la fin du carnet, à la traduction des témoignages écrits par les gens rencontrés.

Quelques autres dessins
previous arrow
dessin-birmanie-elephant-frise
dessin-birmanie-bus-nb
dessin-birmanie-nyaungshwe
dessin-birmanie-paya-shwedagon
dessin-birmanie-pecheur-nasse
dessin-birmanie-bouddha-nb
dessin-birmanie-bridge
dessin-birmanie-chinthes
dessin-birmanie-lac-inle
dessin-birmanie-buffles
dessin-birmanie-puppet
dessin-birmanie-ship-nb
dessin-birmanie-chinlon
dessin-birmanie-cabane
dessin-birmanie-laque
dessin-birmanie-moine-bol
dessin-birmanie-kyaung-shwe-yaung-hwe
next arrow


Quelques photos du globecroqueur en action
previous arrow
Portrait kalaw Birmanie
Dessin bateau Bagan Birmanie
Aquarelle pagode Bagan Birmanie
croqueur-birmanie-kalaw
croqueur-birmanie-bateau
croqueur-birmanie-bagan
next arrow