Carnet du Tadjikistan « making of »

Chez les ismaéliens de la vallée du Wakhan, j’ai les yeux rivés sur les villages afghans sur l’autre rive de la Pianj, cette rivière qui trace la frontière entre les deux pays. J’ai pu rencontrer les afghans au marché d’Ishkashim qui se tient sur une île entre les deux pays.

L’un d’eux, un marchand de tapis, tout sourire, accepte de se laisser tirer le portrait.

portrait marchand aghan

 

 

marchand afghan

Et voilà le résultat !

Un bien bel échange.

 

 

croqueur et croqué

 

 


3 thoughts on “Carnet du Tadjikistan « making of »

  1. Globecroqueur Répondre

    essai de réponse

  2. maman Répondre

    bravo Philippe, beau portrait et belles photos. je suis heureuse de voir enfin le début de ce carnet tant attendu, bon travail à toi et Muriel pour la suite et notre régal

  3. Igor gorwitz Répondre

    Bravo pour ces magnifiques carnets. J’ai entre les mains celui sur l’Iran, prêté par veronique Geoffroy, ma compagne. Je suis surtout charmé par les photos et l’esprit de votre voyage. Les aquarelles sont tellement mieux que des photos.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *