Drop Down Menu

Village de Yendouma

Au pied de la falaise et parmi les éboulis, s'étale le village de Yendouma Soghol.
J'ai passé 4 jours à découvrir ses 7 quartiers (Ato, Dama...) et ses alentours proches, partageant la vie de ce peuple dogon avant de partir avec un guide pour l'inévitable tour le long de la falaise.
L'architecture de ces villages me fascine, je déambule sans me lasser au coeur de ces architectures fantastiques...

< Yendouma : greniers dogons

Les greniers renferment le précieux mil, base de la nourriture du pays. Cette année, ils sont presque vides en raison du manque de pluie de la saison dernière...

Ce croquis est fait de chez les sculpteurs ; c'est l'occasion d'observer leur talent en même temps. Quelle habileté pour sculpter ces statuettes avec leurs gros outils !
Ils m'offrent le thé à la menthe et suivent attentivement la progression de mon dessin...

 

Yendouma : la Toguna >

La "case à palabres" dogon est strictement réservée aux hommes.

J'y discute un long moment avec les vieux
du village qui passent leurs journées
assis à l'ombre de l'épais toit de mil,
étagé selon 8 couches symboliques.

 

< Yendouma : sous la Toguna

Le toit est particulièrement bas de façon à ce qu'on ne puisse tenir debout. Si, au cours de la discussion, le ton monte et une personne se lève, elle se rassied aussitôt !

Je n'ai pas vu de débat agité sous la Toguna.
Les vieux étaient plutôt paisibles, se reposant en sirotant la bière de mil qui" tournait" dans une calebasse...

 

Yendouma : vue du haut du village >

La Toguna est toujours située en haut du village, surplombant celui-ci. On voit les toits circulaires des greniers en opposition avec les toitures-terrasses des habitations.

De mon observatoire privilégié, j'observe longuement la vie du village rythmée par
le
martèlement incessant des femmes qui pilent le mil...

 

< Youga Piri : habitations tellems

Les Tellems sont les premiers habitants de la falaise. Ce peuple troglodyte vivait dans ces habitations coniques impressionnantes, au coeur même de la falaise. Aujourd'hui, certaines grottes tellems servent de lieux de sépultures pour les Dogons.

Je me demande vraiment comment ils faisaient pour nicher si haut...

 

Banani : la maison du Hogon >

La maison du Hogon est la demeure du chef religieux, personnage le plus respecté de la société dogon. Celle de Banani se trouve
au pied de la chute d'eau qui tombe du haut de la falaise.

Au premier plan se trouve la "case des règles", réservée aux femmes durant leur période "impure".

 

< Baobab

Le baobab est omniprésent au Mali. Ceux-ci se trouvent
au pied de la chute de Banani, endroit idyllique en cette saison des pluies.

Ci-contre, le fruit du baobab séché transformé en instrument de musique du genre maracas.

 

Bilou >

C'est une échelle rudimentaire formée exclusivement d'un tronc en "Y", omniprésente en pays dogon. Elle permet de monter sur les toitures-terrasses des maisons ou de franchir les endroits difficiles de la falaise...

Celui-ci n'est pas très représentatif car les marches sont taillées très nettement, alors que le plus souvent, ce ne sont que de simples entailles qui servent d'escalier...

< Bonnet dogon

Étonnant bonnet dogon, composé d'un carré de tissu orné de trois pompons.

Le plus souvent en indigo, mais aussi blanc ou ocre, décoré de motifs traditionnels dogons.

Ici, Joël - mon guide pour mon circuit de
3 jours - le porte... et ça n'a rien de
folklorique !

Âne à Sangha >

Dans le coin, les ânes ont tous cette marque sur le cou, qui, vue de dessus, forme une croix (la croix de Saint André).

Je fais ce croquis au marché de Sangha,
sous un soleil écrasant et avec une foule immense autour de moi !
Mon modèle bouge sans arrêt, mais
son propriétaire - un vieux et gentil bonhomme - me l'oriente comme il faut pour que je puisse poursuivre mon dessin...

vers Etape précédente       vers Etape Suivante