Drop Down Menu

Ville de Markala

Petite ville à 40 km au nord de Segou, sur les bords du Niger.

Moi, ce n'est pas le barrage qui m'amène ici comme les rares touristes qui y viennent, mais une rencontre... la première du voyage !
A Orly, je fais connaissance d'Olivier, un jeune français qui transporte, en plus de son sac à dos, 2 unités centrales, 2 écrans et une imprimante, matériel destiné à la mise en place d'un réseau Internet pour une ONG de Markala. Dès notre arrivée à Bamako, afin de me remercier de l'avoir aidé à porter tout ça et d'avoir ainsi réduit la surtaxe aérienne, ses amis m'embarquent avec lui, ma réservation d'hôtel restant alors sans suite... Le voyage commence bien ! Le lendemain, Amadou m'invite à venir avec eux à Markala.

Me voilà donc, à peine débarqué, immergé au coeur d'une famille malienne, bien loin des hôtels et restos pour touristes... Je passe 2 jours dans cette ville paisible, avec tous mes nouveaux amis, et partage même un repas avec le sous-préfet dans son bureau ! Je ne pouvais rêver mieux comme introduction au Mali...

 

La cour de la maison d'Amadou

Les maisons - ou concessions - sont toutes semblables, construites autour d'une cour intérieure à ciel ouvert communiquant avec plusieurs corps de bâtiment d'1 ou 2 pièces.
Tous les murs sont en banco (torchis de mil).

Au premier plan sous le manguier, les "canaris" (grandes poteries) servent à stocker l'eau fraîchement puisée. Plus loin se trouve la "cuisine",
un simple bout de cour où les femmes s'affairent autour du feu...

Fenêtre sur rue...

Les concessions sont entièrement ceinturées de murs en banco, les protégeant de toutes indiscrétions venant de la rue.

Les fenêtres ajourées sont splendides !
J'aurais aimé en dessiner plusieurs - surtout celles de la famille de Jean, le jeune chrétien -
mais parfois, je me laisse tenter par la photographie... plus rapide !

 

vers Etape précédente     vers Etape Suivante