Drop Down Menu

Ville de Djenne

Patrimoine mondial de l'Unesco, c'est une ville extraordinaire, entourée par les eaux du Bani - affluent du Niger - surnommée le "Joyau de la vallée du Niger". Intégralement construite en banco, avec des centaines de maisons remarquables, de style "maroco-soudanais" ou "toucouleur", et bien sûr la grande mosquée !

J'ai eu énormément de chance pour la visite de Djenne, la "soeur jumelle de Tombouctou ", car je m'étais préparé au pire ! Guides et copains connaissant bien le Mali m'avaient annoncé un harcèlement des gens et autres guides, parlant même d'une certaine "hostilité", mot que je trouvais un peu fort...
C'est dans le taxi-brousse reliant Mopti à Djenne - qui d'ailleurs a emprunté longuement une piste au milieu des rizières au lieu de prendre le "goudron" pour éviter les contrôles de police, m'a-t-on dit... - que j'ai fait la rencontre idéale ! En discutant avec mon voisin de siège, je découvre qu'il fait le même job que moi : collaborateur d'architecte. Voilà un guide rêvé pour Djenne ! A ses côtés, je parcours les rues, salue les gens qui le connaissent tous... On entre dans les plus belles maisons, celles sur lesquelles il a justement travaillé à l'agence d'architecture de Mopti où des architectes hollandais financent leur restauration...

Je n'oublierai jamais Gouro Bocoum, qui m'a généreusement guidé, transporté sur sa moto et en plus, m'a offert l'hospitalité !

 

La grande mosquée

Le plus grand édifice de terre au monde !

Mon grand regret est de ne pas pouvoir y pénétrer, interdite au profane que je suis ! La veille du marché,
le site est calme et invite au croquis. Les gamins s'agglutinent autour de moi, tout sourire, et regardent la mosquée s'élever une seconde fois sur mon cahier...

 

La grande mosquée : façade principale

La façade aux trois minarets "croquée" au lever du soleil, en équilibre sur un garde-corps d'une des innombrables terrasses, les pieds reposant sur un des piquets caractéristiques de l'architecture soudanaise. A cette heure, les préparatifs du marché vont bon train...

Le marché s'étalant au pied de cette bâtisse fantastique, dans une orgie de couleurs, c'est vraiment quelque chose d'unique...

 

La Maison Maïga

La maison du chef spirituel, là encore une architecture fabuleuse !

Et de nouveau, un superbe moment avec tous ces enfants qui s'assoient autour de moi.
Ils deviennent euphoriques en voyant que je dessine les silhouettes des personnes de leur famille assises sous l'arbre. Certains se mettent même à courir précipitamment pour leur en faire part... étonnant !!

 

vers Etape précédente     vers Etape Suivante